Sondes Lambda

La sonde lambda prend place dans le système d’échappement, avant le catalyseur – et une seconde est placée en aval de celui-ci sur les véhicules récents, du fait de normes anti-pollution sans cesse plus strictes. Egalement baptisée « capteur à oxygène », son rôle consiste en effet à informer le calculateur sur le taux d’oxygène présent dans les gaz brulés suite à la combustion du mélange air-essence. La remontée de cette donnée permet de déterminer la quantité optimum de carburant à injecter afin que le mélange stœchiométrique reste proche du taux idéal « lambda » de 1.

Si la (ou les) sonde(s) Lambda équipant votre véhicule s’avèrent défaillantes, le mélange stœchiométrique sera perturbé, avec pour résultats une consommation excessive de carburant et des à-coups moteur. Le voyant « défaut moteur » s’allume alors, et le véhicule parait manquer de puissance. Il convient dès lors de procéder à son remplacement dans les plus brefs délais, et avec une maîtrise des diverses technologies existantes (« 5 fils », par exemple), la gamme FAE proposée par EFI Automotive Service fait figure de référence sur le marché.

Sonde Lambda

 


TECHNOLOGIE

Sondes lambda avec élément senseur Zirconium 

Les sondes lambda au Zirconium fonctionnent par comparaison de deux atmosphères, les gaz d’échappement d’un côté et l’air extérieur de l’autre. La différence de teneur en oxygène entre les deux gaz produit une tension dans le capteur.
Les mélanges riches entrainent une tension élevée (et inversement). Le capteur s’active et produit une forte tension dès que la température dépasse les 300°C. Il existe différentes évolutions pour ce type de sondes :

  • Les sondes lambda conventionnelles non chauffées : placées près du bloc moteur elles atteignent leur température de travail (>350°C) grâce à la chaleur des gaz d’échappement. Le temps d’allumage ou de light-off de ce type de sonde lambda et > 2 min. Leur durée de vie est d’environ 50 000 à 80 000 km.
  • Les sondes lambda conventionnelles chauffées : ces sondes lambda incorporent un élément radiateur qui leur permet d’atteindre la température de travail indépendamment de celle des gaz d’échappement. Cependant, elles ont besoin d’au moins 45 secondes pour y parvenir. Leur durée de vie est d’environ 100 000 à 160 000 km.
  • Les sondes lambda planaires : elles possèdent l’élément radiateur intégré dans le composant senseur, tout en ayant une taille réduite, elles atteignent la température de travail en 10 secondes. Elles réussissent à réduire de moitié les émissions de la phase critique de démarrage à froid. Leur durée de vie est d’environ 160 000 km.

 
Sondes lambda avec élément senseur Titane

Ces sondes ne produisent aucune tension ; le capteur est mis en contact avec les gaz d’échappement, sans besoin d’air extérieur. A température élevée, cet élément est sensible à la variation de la teneur en oxygène des gaz d’échappement.
Les sondes lambda en titane sont toujours chauffées. La variation en oxygène entraine une variation de la résistance électrique de l’élément senseur. Pour un mélange riche, la résistance baisse à des valeurs minimales (et inversement). L’ECU alimente la sonde lambda avec une tension fixe et lit la réponse de la sonde lambda à l’aide d’un circuit séparateur de tension.
 

 

FAQ

COMMENT INSTALLER UNE SONDE LAMBDA UNIVERSELLE ?

Débrancher la batterie, débrancher le connecteur de la sonde lambda à remplacer, couper les câbles de la sonde Lambda enlevée en séparant le connecteur du reste de la sonde et en s’assurant de laisser suffisamment de câble pour réaliser l’épissure par la suite. Enlever l’isolant selon la longueur indiquée et en prenant soin de ne pas abimer le noyau métallique du câble. Introduire les câbles dénudés du connecteur à l’intérieur des douilles de la nouvelle sonde Lambda en respectant la couleur des câbles. Aplatir les douilles, appliquer de la chaleur sur la gaine thermo-rétractile de la douille afin que le raccordement entre le connecteur récupéré et la nouvelle sonde Lambda soit bien fixe, hermétique et étanche. Installer la sonde Lambda.

 

COMMENT INSTALLER UNE SONDE LAMBDA SPECIFIQUE ?

  • Avant d’installer une sonde Lambda, s’assurer que la référence soit appropriée au véhicule.
  • Ne pas installer une sonde qui semble endommagée. Débrancher la batterie, débrancher le connecteur de la sonde lambda à remplacer, placer en premier lieu la sonde à son emplacement en veillant à ce que le câble ne soit pas tordu, plié ou coincé. Serrer la sonde Lambda : 
  • Sonde Lambda M18 : enfoncer la sonde avec les doigts jusqu’au bout puis serrer fort avec la clé appropriée. Serrer ½-3/4 tour (35-45Nm)
  • Sonde Lambda M12 : enfoncer la sonde avec les doigts puis serrer fort avec la clé appropriée. Serrer ½-1 tour (18-23Nm).
  • Brancher et placer le câble tel qu’il était installé à l’origine, en veillant à ce qu’il ne soit pas trop près du collecteur d’échappement ou de tout autre composant chaud du moteur.

 

COMMENT TESTER LES SONDES LAMBDA ?

Pour vérifier le bon fonctionnement d’une sonde Lambda sans la démonter, il est indispensable de posséder un oscilloscope. Vous assurez que le moteur a été réglé conformément aux indications du fabricant pour procéder au chauffage du moteur. Brancher la sortie du capteur à l’entrée de l’oscilloscope, à l’aide du système de connexion approprié, sans débrancher la sonde Lambda de l’ECU de la voiture. Une fois ces branchements effectués, si la sonde Lambda fonctionne correctement, le signal affiché par l’oscilloscope variera rapidement et de manière constante entre 0.2 V (mélange faible) à 0.8 V (mélange riche). 
L’autre facteur très important à prendre en compte est le temps écoulé entre le passage d’une tension à une autre, qui doit être d’environ 300 millisecondes. Le temps écoulé entre le passage de mélange faible à riche (et inversement) doit être le même ou similaire. Si le signal produit par le capteur est constant ou que le temps de réaction au changement de richesse du mélange est trop lent, cela signifie que vous devez remplacer la sonde Lambda. Il est conseillé de réviser le fonctionnement de celle-ci à chaque réglage de moteur et systématiquement avant de réaliser les tests d’émissions. Un fonctionnement lent du capteur affecte directement la consommation du véhicule ; le remplacement du capteur par un nouveau sera rapidement amorti par la réduction de la consommation de carburant.